The importance of Programming Skills

15.06.2020

Biomedical Engineering and programming

Hey everyone. I have one semester left before I graduate and I want to try and learn a programming language before then so I can confidently put one on my resume. My school really only made us take Matlab, but I was wondering what other languages do BME jobs use a lot? I just rather not waste any time learning one language when another one would be important especially since I'm graduation so soon.

25 CommentsShareSaveHideReport86% UpvotedThis thread is archivedNew comments cannot be posted and votes cannot be castSORT BYBESTlevel 1kmoz12 points·6 years ago

There are 4 languages I think that can be very valuable for an engineer coming out of school. C, Python, Labview, and Matlab. All are very common in a wide variety of engineering industries and applications. Im a labview guy myself, but all 4 are worth familiarizing yourself with.

level 1DrunkenSwimmer19 points·6 years ago

LEARN PYTHON. I cannot stress this enough. You will always encounter some task or another that could be made vastly simpler with just a little scripting. That is what Python was designed for.

If you're not working with embedded systems, don't even consider C. You can learn that one later, after you learn Java and start down towards learning how memory is manipulated. It simply is not worth the pain for your first language. Pick it up at number 3 or 4.

I'll explain my perspective as a being a firmware engineer for the last 3 years. While I spend most of my time in C/C++ with a bit of assembly for application development, I end up writing a lot of scripts in Python to answer questions or build small utilities to help my development.

Faut-il apprendre les bases du code informatique sur les bancs de l'école ? C'est le sujet qui agite le milieu de l'Education nationale depuis quelques années maintenant.

Depuis plusieurs années, les spécialistes de l'éducation et responsables politiques veulent faire entrer le code dans les matières à apprendre sur les bancs de l'école. Une matière quasi indispensable pour appréhender l'avenir.

Apprendre le code : un langage universel

Les anciennes générations ne savent pas, pour la plupart, de quoi il retourne. Mais la majorité des jeunes d'aujourd'hui sont bien plus familiarisés avec ce type de langage même s'ils ne le savent pas toujours. En effet, nombre d'élèves, dès le primaire, manipulent le code informatique sans en avoir véritablement conscience. L'Education nationale se propose donc de théoriser et d'encadrer cette nouvelle forme de langage commun à l'ensemble de la planète au travers d'un dispositif baptisé « plan numérique » déployé dans de nombreux établissements depuis la rentrée 2016.

Car désormais, le code est en passe de devenir plus universel que le chinois, l'espagnol ou l'anglais (les trois langues les plus parlées dans le monde). Disposer d'une culture informatique « de base » devient indispensable aujourd'hui pour permettre à chaque individu de progresser et d'évoluer dans une société de plus en plus dématérialisée et tournée vers les nouvelles technologies. Utiliser ces nouveaux supports numériques pour composer les outils pédagogiques de demain, voilà l'objectif affiché du gouvernement français.

La vidéo du jour :

Code: une compétence qui a de l'avenir

Pour faire entrer le pays de plein pied dans l'ère numérique, l'Etat français encourage les initiatives et les expérimentations mises en œuvre par les établissements scolaires. Le but ? Contribuer au déploiement du plan numérique que François Hollande a souhaité mettre en place en 2015. Ainsi, dès la classe de maternelle et au-delà, les élèves apprennent la manipulation des outils numériques, les rudiments de la programmation, la construction simple de lignes de code ou la création d'algorithmes, de manière adaptée à leur niveau. Le but de ce nouvel enseignement n'est pas de former de futurs informaticiens, mais bien d'initier l'ensemble des jeunes générations au monde numérique.

Ainsi, de nouvelles thématiques font leur entrée dans les programmes. On retrouve, par exemple, l'enseignement « algorithmique et programmation » au collège, ou l'enseignement facultatif « informatique et création numérique » (ICN) dispensé en seconde générale et technologique.

Quelles études et quelles formations pour apprendre à coder ?

L'enseignement du numérique à l'école sert également à déclencher certaines vocations. En effet, certains élèves vont appréhender des notions qu'ils n'auraient peut-être pas pu explorer dans d'autres circonstances et, dès lors, souhaiter poursuivre dans cette voie. Pour apprendre l'art de la programmation informatique, plusieurs cursus sont envisageables.

A la suite de l'appel à projets lancé par l'Etat en 2015, près de 171 formations, accessibles sans condition de diplôme et gratuites, ont obtenu le label « Grande Ecole du numérique ». Il est également possible de se former sur internet en recourant aux Formations en Ligne Ouverte à Tous (FLOT) ou Massive Open Online Course (MOOC) en anglais (OpenClassrooms, Codeacademy, Khan Academy...).

Par ailleurs des organismes spécialisés comme Acadomia ont intégré la programmation dans leur socle d'apprentissage. Le code est alors considéré comme une matière à part entière, nécessaire dans de nombreux métiers à l'instar de l'anglais.